Mozet, un petit village du Condroz


En automne, la plupart des fleurs se transforment en fruits. Pour vous en parler, la Gazette des Plantes est retournée dans le Condroz, plus précisément à Mozet, un joli petit village niché dans le creux d’une vallée. Ce premier billet vous présente le village; le suivant sera consacré aux fruits.


Localisation

Mozet fait partie de la commune de Gesves, et est situé dans la partie mosane (septentrionale) du Condroz, tandis que Sorinne-la-Longue, que la Gazette des Plantes a visitée récemment,  se trouve dans le Condroz central.

Le village est blotti dans un écrin de verdure, dans la vallée du ruisseau du Tronquoy, un affluent du Samson. Beaucoup de ses bâtisses sont construites en moellons de calcaire, donnant au village une tonalité grise caractéristique.

Mozet vu du Sud : l’église et le château

Deux constructions frappent le regard : l’église Saint-Lambert, de style classique, et l’ancien château, actuellement propriété des Guides Catholiques de Belgique.


Haut de la page


Des paysages variés

La bordure septentrionale du Condroz est recouverte de nombreux bois, entrecoupés par des champs et des prairies. Un environnement varié donc, propice à une bonne diversité biologique.

Près de Mozet : des champs, des prairies et des bois


La ferme de Baseilles, vue du Nord

Qui dit campagne, dit bien sûr ferme; et Mozet en possède plusieurs, qui sont remarquables.

La ferme de Baseilles (ou de Basseille) notamment, qui attire immanquablement l’oeil du promeneur.

Construite à mi-pente, éclatante de blancheur, elle se voit de loin.


Tout près de la ferme de Baseilles se trouve une belle petite mare contenant une faune aquatique assez variée, comprenant entre autres le triton crêté.

Mare de la Ferme de Baseilles

Massettes à larges feuilles

Cette mare est bordée de massettes à larges feuilles (Typha latifolia), qui sont des plantes typiques des milieux humides.

Elles possèdent des inflorescences caractéristiques, en forme de quenouille.

Les fleurs femelles et les fleurs mâles sont séparées.
Les fleurs femelles forment un gros épi brun, bien visible de loin.
Les fleurs mâles sont placées juste au-dessus, en un épi de plus petit diamètre, jaunâtre et terminé en pointe.


Haut de la page


L’art dans la nature

Difficile de se promener dans cette région du Condroz sans tomber sur l’une ou l’autre des  œuvres d’art réalisées dans le cadre de la Fête de Mai! Chaque année en effet, des artistes venus du monde entier sont invités à placer leur création en pleine nature. Les œuvres ne sont pas démontées et restent donc visibles après la fin de la fête, quoique certaines aient disparu au fil des années et des aléas climatiques.

Le Serpon-Dragent d’Eric Hagelstein

L’une des ces œuvres, le Serpon-Dragent d’Eric Hagelstein, fut ainsi placée lors de l’édition 2013 dans une prairie qui domine la ferme de Baseilles. Regardez la vidéo réalisée par l’auteur :


Haut de la page

A propos La gazette des plantes

La gazette des plantes, un blog qui part à la découverte des végétaux qui nous entourent en Belgique
Cet article, publié dans 10 En Octobre, Les plantes à l'affiche, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.