Le Noisetier tortueux (Corylus avellana ‘Contorta’)

Une fois ne sera pas coutume, nous nous intéresserons aujourd’hui à une variété cultivée : le noisetier tortueux, un cultivar du noisetier commun (Corylus avellana), qui a une silhouette très originale, facilement identifiable en hiver et au printemps avant la pousse des feuilles.


  • Classification

Angiospermes > Dicotylédones vraies > Bétulacées (famille) > Noisetiers (Corylus).

Dans la même famille des bétulacées, on trouve aussi les bouleaux, les aulnes et les charmes, des arbres ou arbrisseaux aimant les endroits plutôt froids.


  • Description

Chatons mâles et rameaux sinueux

Quand je l’ai vu pour la première fois dans une haie de mon quartier, j’ai d’abord cru qu’une liane s’était entremêlée aux autres arbustes. Mais la présence de chatons pendants m’a fait comprendre mon erreur : c’était un noisetier, mais muni de branches très sinueuses. Difficile de faire un arc et des flèches avec celui-là!


La forme tortueuse de ses branches mise à part, le noisetier tortueux a les mêmes caractéristiques que le noisetier commun.

En premier lieu, c’est un arbrisseau qui ne dépasse normalement pas les 5 à 6 mètres de hauteur. Le noisetier tortueux est la plupart du temps planté comme arbuste ornemental, tandis que le noisetier commun était souvent un constituant important des haies, protégeant les cultures des vents desséchants.

Noisetier tortueux en mars


Les bourgeons sont alternes et écartés du rameau. Ils sont recouverts de plusieurs écailles. Les jeunes rameaux sont couverts de poils.

Bourgeons et rameaux pubescents


Le noisetier possède des fleurs mâles et des fleurs femelles situées en des endroits différents de la plante. C’est ce qu’on appelle une espèce monoïque. 

Chatons (fleurs mâles) du noisetier tortueux

Les fleurs mâles arrivent à maturité les premières, dès janvier ou février. Elles sont très petites et, puisque ce sont des fleurs mâles, elles ne comportent que des étamines. Elles sont regroupées en inflorescences de 10 à 15 cm de long : les chatons jaunes et pendants. Ceux-ci vont libérer les grains de pollen qui seront dispersés par le vent.

Le pollen de noisetier a un potentiel allergisant assez élevé. Mais il sera par contre le bienvenu pour les abeilles au cœur de l’hiver, en leur apportant une première source d’éléments nutritifs.


Les fleurs femelles apparaissent après les chatons. Elles sont très petites. Il faut vraiment faire attention pour distinguer leurs stigmates rouges émergeant des écailles protectrices!

Fleur femelle de noisetier tortueux

Pourquoi, sur un même pied, les fleurs femelles apparaissent-elles après les mâles? Pour éviter l’auto-fécondation : le pollen libéré par les chatons ne pourra pas féconder les fleurs du même arbre, mais bien celles portées par un autre. Cela permet de maximiser la diversité génétique.



  • Utilisations

– Les noisettes produites par le noisetier tortueux sont comestibles, ce qui n’est pas le cas de toutes les espèces cultivées. La noisette est très énergétique, et est donc très appréciée des sportifs.
Mais c’est surtout en confiserie qu’elle est utilisée. Le groupe Ferrero achète en effet chaque année 1/4 de la production mondiale, pour ses pâtes à tartiner Nutella et produits Kinder.
Et ces noisettes, d’où viennent-elles? Entre 60 et 75% de la production mondiale vient de Turquie (les côtes de la Mer Noire, où 2 millions de personnes en vivraient), et l’Italie suit avec 15 à 20%.

Plusieurs études semblent démontrer les effets positifs sur la santé de la consommation des noisettes. En premier lieu, le manganèse et le cuivre qu’elles contiennent contribueraient à lutter contre les radicaux libres, des molécules produites par notre métabolisme qui ont un effet néfaste sur les composants de nos cellules.
Ensuite, grâce à leur taux élevé en acides gras mono-insaturés, la consommation de noisettes amènerait une diminution du « mauvais » cholestérol.
En outre, les noisettes sont aussi une source de vitamine E, B1 et B6 , de magnésium, de fer, de zinc et de phosphore, ainsi que de fibres, des composants essentiels pour notre organisme.
Malheureusement, un être humain peut développer une allergie aux noisettes, allant de problèmes buccaux passagers jusqu’au choc anaphylactique (réaction immunitaire grave).

Sources :
La flambée du prix des noisettes menace les amateurs de Nutella (Le Figaro, 19/8/2014)
La noisette (Passeport Santé, novembre 2006)


– Les branches du noisetier commun étaient jadis utilisées en vannerie (pour la fabrication de paniers notamment), mais celles du noisetier tortueux ne conviendraient certainement pas à cette usage! Il faut en effet des branches bien droites.

Jetez un coup d’œil sur ce blog d’un vannier amateur de Durnal (près de Crupet) pour en apprendre un peu plus sur la vannerie de noisetier.


  • Etymologie

– Noisetier vient de noisette, « petite noix ».

– Coudrier, l’ancien nom du noisetier, et le nom du genre, corylus, viendraient du latin corulus , lui-même sans doute dérivé du grec corus, casque, en raison de l’enveloppe qui entoure la noisette.

– Et le nom de l’espèce, avellana, ferait référence à une région de l’Italie, près d’Avella, où les noisetiers abondent.


  • Légendes et traditions

– Depuis bien longtemps le noisetier a été considéré comme un symbole de fertilité. Peut-être à cause des récoltes abondantes de noisettes qu’il offre aux hommes, ou bien parce que la noisette est enfermée dans une enveloppe et ressemble à l’enfant dans le ventre de sa mère, ou bien encore à cause de la rapidité de sa croissance.

Pour avoir la fertilité, il faut de l’eau. Et c’est sans doute pour cela que les sourciers utilisaient (et utilisent encore parfois) une baguette de noisetier pour rechercher l’eau souterraine. Mais aucune étude scientifique n’a jamais pu prouver l’efficacité de cette méthode (voir l’article de Wikipédia sur ce sujet).


– Symbole de fertilité, la noisette fut souvent associée au mariage. Dans certaines régions (notamment en Angleterre ou en Allemagne), une parente de la mariée jetait des noisettes le jour des noces à la tête du marié, comme on jette du riz aujourd’hui. Avec le temps, l’expression « casser des noisettes » en était venue à désigner l’élan amoureux.


– Le noisetier fut aussi pour nos ancêtres un symbole de sagesse et de patience. Voici ce qu’écrivait au XIIIème siècle Hadewijch d’Anvers, une mystique et poétesse flamande :

Amour d’abord se plaît à nous combler :
lorsqu’au premier jour il m’entretint de lui-même,
Ah ! toute à lui, que j’ai ri de tout le reste !
mais il me fit alors pareille au noisetier,
qui tôt fleurit dans les mois sombres
et longtemps laisse attendre ses fruits désirés.


Durant la nuit de Noël, il paraît que dans chaque buisson de noisetier, une branche  se transforme en rameau d’or. Il faut la couper avant que les douze coups de minuit aient sonné, et sans la regarder. Ce n’est pas facile, mais si vous réussissez, vous obtiendrez une baguette aussi puissante que celles des fées.

Si cela ne marche pas, vous pouvez toujours utiliser un casse-noisette : ce modeste ustensile peut en effet se transformer en objet magique à Noël! Regardez le ballet de Tchaïkovski, qui est depuis plus de 120 ans inséparable de la magie de Noël aux Etats-Unis et au Canada.

A propos La gazette des plantes

La gazette des plantes, un blog qui part à la découverte des végétaux qui nous entourent en Belgique
Cet article, publié dans 04 En Avril, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.