Des chardons pour résoudre le problème des déchets plastiques

Notre civilisation ne peut plus se passer de plastique. Mais 275 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits chaque année et polluent le sol et les océans. Une solution pourrait provenir du chardon.


Fructification du Chardon crépu

Le billet précédent était justement consacré à quelques chardons et cirses de nos régions.

Or, en Sardaigne une société appelée Matrica utilise les graines de chardons comme matière première pour produire des plastiques « propres », c’est-à-dire biodégradables et recyclables.

L’usine de Matrica n’utilise aucun solvant chimique, toutes les réactions sont obtenues avec de l’eau, de l’air et du peroxyde d’hydrogène.
Des graines de chardons est extraite l’huile végétale, qui est ensuite transformée en acides destinés aux bioplastiques. Les applications actuelles concernent la fabrication de lubrifiants, de cosmétiques et de pneus, entre autres.

Les bioplastiques produits en Sardaigne sont, pour l’instant, plus chers que les produits identiques provenant des hydrocarbures. En revanche, ces bioplastiques n’engendrent aucuns frais de recyclage : les lubrifiants se dissolvent dans l’eau et, dans la terre, les sacs se transforment en fertilisants!

Lire l’article complet sur le site Euronews : La Sardaigne à l’heure du bioplastique

A propos La gazette des plantes

La gazette des plantes, un blog qui part à la découverte des végétaux qui nous entourent en Belgique
Cet article, publié dans Actualités, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.